COMMENT BIEN TONDRE LA PELOUSE?

0

Quelles sont les bonnes pratiques à avoir pour tondre la pelouse?

Il existe 3 phases importantes pour bien tondre la pelouse :

  1. La première tonte au printemps
  2. Les tontes intermédiaires
  3. La dernière tonte en automne

La première tonte de la pelouse après l'hiver

tondre la pelouse dès le printemps

La première tonte de la saison est la plus importante, c’est également la plus difficile puisque l’herbe est assez haute et détrempée.

Nous vous conseillons de tondre la pelouse à l’issue de la saison hivernale lorsque votre terrain n’est pas trop humide. En général, la première tonte débute entre mi mars et mi avril, tout va dépendre bien évidemment des conditions météo et de la région dans laquelle vous habitez. En effet, c’est en mars que les températures s’adoucissent légèrement, les premières fleurs naissent et l’herbe commence à pousser. En parallèle, la terre commence à s’assécher, ce qui annonce la première tonte du printemps. Il faut attendre qu’il fasse beau plusieurs jours d’affilés sans aucune averse. Au bout de 4 jours sans pluie, vous pouvez envisager de tondre la pelouse pour la première fois de la saison. Nous vous recommandons une tonte l’après midi pour que la rosée matinale soit évaporée.

De plus, idéalement la hauteur de l’herbe ne doit pas excéder les 10 cm sinon humidité de l’herbe aura plus de mal à s’évacuer et la coupe sera encore plus difficile. En effet, l’herbe va coller et s’accumuler au niveau des lames. Ainsi vous serez amené à débourrer régulièrement le dessous de la tondeuse. Quoi qu’il en soit, cette première coupe sera pénible compte tenu de la hauteur de herbe et de l’humidité. Néanmoins, ne prenez pas à la légère la première tonte et faites la correctement, elle vous apportera un réel confort tout au long de la saison et votre pelouse sera plus belle.

Pour tondre la pelouse, nous vous conseillons de ne pas couper le gazon trop court entre 4 cm et 6 cm est préférable. Si vous tondez plus court cela va abimer l’herbe. 

Par ailleurs, il est possible d’utiliser la fonction mulching lors de cette première taille. Nous vous rappelons que le mulching agit sur la pelouse comme un fertilisant naturel. Toutefois, lors de la première tonte il faut être vigilant pour ne pas voir l’effet inverse se produire. En clair, il faut que l’herbe coupée soit bien dispatchée de manière uniforme sur l’ensemble de la pelouse pour que le mulching puisse avoir sa fonction principale d’engrais naturel. Au contraire, si vous constatez que le mulching se dépose en gros paquet sur la pelouse, cela risque l’abimer. Dans ce cas prenez un râteau de jardin ramasse feuilles pour étaler harmonieusement l’herbe taillée sur le terrain.  

Vous pouvez réaliser la première tonte avec toutes les tondeuses, quelle soit autoportée, thermique, électrique ou même avec une tondeuse autonome le résultat escompté est le même.

Enfin, la première tonte, n’est pas la plus jolie puisque des résidus seront apparents sur la pelouse. Toutefois elle vient considérablement assécher la terre et les tontes suivantes seront plus simples et plus rapides à réaliser.

Les tontes régulières durant les beaux jours

Une fois la première tonte faite, la saison est lancée pour tondre la pelouse régulièrement. Pour les personnes qui adorent jardiner et bichonner leur jardin c’est plutôt positif. A l’inverse pour d’autres personnes, cela annonce l’ouverture de la corvée à répétition pour plusieurs mois. Pour ceux qui considèrent que tondre la pelouse est une perte de temps et une vraie contrainte alors la tondeuse robot est la solution. Pour tout savoir sur la tondeuse autonome cliquez ICI.

Cependant, que vous possédez une tondeuse thermique, électrique, un robot tondeuse ou une tondeuse autoportée la coupe de l’herbe doit être réaliser couramment.

Il n’existe pas fréquence de tonte idéale ni de calendrier parfait pour tondre la pelouse. L’élément principal est la météo. En effet, au début de la saison printanière la rosée matinale est importante ce qui favorise la pousse de l’herbe. Dans ce cas une tonte au moins une fois pas semaine est recommandée.  De la même manière s’il pleut et que le lendemain ou l’après midi il y a un grand soleil la pelouse pousse plus vite. Par contre, s’il fait très chaud sans un seule averse durant plusieurs jours, ce qui est le cas généralement en juillet et août et bien l’herbe et la terre vont dessécher. Dans cette configuration, la levée du gazon sera moindre, la croissance de la pelouse stagnera et l’herbe aura tendance à jaunir. Cela sera donc à vous de juger quel est le meilleur moment pour passer la tondeuse.

Pour les coupes intermédiaires fréquentes et régulières vous pouvez opter pour une tonte assez courte afin d’être tranquille pendant plusieurs jours, entre 2cm et 3cm est parfait. 

Par ailleurs, nous vous déconseillons d’utiliser la fonction mulching à chaque tonte sauf si la coupe n’est pas très dense. Une tondeuse autonome peut tailler l’herbe tous les jours si vous le souhaitez. Dans ce cas le mulching n’est pas problématique puisque la longueur de l’herbe coupée est de quelques millimètres seulement. Par contre si la coupe n’est pas régulière, ce ne sont pas des millimètres qui sont tondus mais des centimètres de gazon. Et l’option mulching va empêcher l’herbe de respirer, ce qui n’est pas bon pour avoir un jardin sain et bien vert. En plus, les résidus présents sur la pelouse sont inesthétique et ce n’est pas très agréable puisque cela va former comme un voile de foin sur la pelouse. 

La dernière tonte de la saison

La belle saison touche à sa fin, pour bien préparer votre pelouse à la saison d’hiver et la protéger des maladies, une dernière tonte est nécessaire. 

Elle doit avoir lieu avant les premières gelées, entre mi novembre et mi décembre maximum pour que le gazon soit prêt à affronter le froid qui est son pire ennemi. Même si depuis fin octobre vous êtes de moins en moins souvent dans votre jardin, il est nécessaire de continuer à tondre régulièrement votre pelouse en novembre et décembre et ce jusqu’à l’arrivée du gel.

Par ailleurs, la hauteur de coupe est très importante et elle doit être comprise entre 5cm et 7cm afin de procurer à la pelouse une isolation protectrice naturelle. Si l’herbe est trop haute, elle aura tendance à s’affaisser et à étouffer le gazon, le rendant ainsi plus vulnérable au développement des maladies comme la moisissure par exemple. A l’inverse si la pelouse est coupée trop ras, cela vient fragilisée les racines et la pelouse sera moins résistante, d’où l’apparition de trou de terre sans pelouse sur le terrain. 

Il est donc très important de bien entretenir son jardin une dernière fois. En plus de tondre la pelouse, il est primordial d’enlever les feuilles mortes et les tas de résidus d’herbe pour ne laisser aucunes traces sur le gazon. Si vous possédez une tondeuse autonome cela sera également le bon moment pour la ranger au sec à l’abri du froid.

Share.

About Author

Leave A Reply

shares